« Chaumont Jean-Michel, Le mythe de la traite des blanches. Enquête sur la fabrication d’un fléau »

par Michal Raz :

http://gss.revues.org/2744

De 1924 à 1927, un comité spécial d’experts, nommé par la Société des Nations (SDN) a pour but d’étudier ce qu’on appelait « la traite des blanches ». Aux alentours de 2004, Jean-Michel Chaumont, professeur de sociologie historique à l’Université catholique de Louvain, découvre les archives de ce comité, situées à Genève, et commence un travail méticuleux pour comprendre comment le rapport final a été rédigé et sur quelles bases empiriques. Plus de quatre-vingt ans après sa publication donc, ce rapport, considéré jusqu’alors comme un document fiable et scientifique, se révèle farfelu. Lorsque l’on examine les coulisses de sa rédaction – ce que Jean-Michel Chaumont nous permet de faire de façon détaillée – on se rend compte à quel point les conclusions sont faussées, combien d’informations concernant son objet ont été occultées, censurées, manipulées.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: