Archive

Author Archives: auteur

Arrianna Marie Coleman (trad. : Selim Nadi)

texte original : http://aconerlycoleman.wordpress.com/2013/12/03/anti-blackness-in-the-anti-trafficking-movement-modern-day-slavery-and-the-erasure-of-racial-slavery/

Arrianna Marie Coleman est diplômée de l’Université de Chicago en histoire et science politique, et tient un blog politique : http://aconerlycoleman.wordpress.com. Elle a travaillé dans l’enseignement, en tant qu’avocate de SDF, dans des organisations anti-traite ainsi que dans le replacement de réfugiés/demandeurs d’asile. Désormais, son travail et son engagement sont différents. Elle s’intéresse notamment aux processus migratoires et aux discours tenus sur ceux-ci. Elle s’intéresse également aux États postcoloniaux d’Afrique. 

 accéder à l’article

Advertisements

par Tiphaine BESNARD

communication faite à Reid Hall, le 28 novembre 2013.

Tiphaine Besnard nous présente ici “l’histoire des différentes formes de réglementation de la prostitution en France depuis le début du XIXe siècle jusqu’à nos jours, en resituant celle-ci dans le contexte juridique international et dans ses rapports avec le féminisme.”

BESNARD Tiphaine _Une histoire des re_glementations de la prostitution. Fe_minisme, controverses politiques et re_pression sociale_.

par Jay LEVY, traduction Thierry SCHAFFAUSER pour le STRASS

Le Dr Jay Levy vit actuellement au Royaume-Uni, et travaille pour une ONG. Il a obtenu son doctorat à l’Université de Cambridge en 2012. Sa thèse de doctorat a porté sur les résultats de la législation suédoise pénalisant l’achat de services sexuels, et les lois additionnelles qui criminalisent la consommation de drogues et permettant un traitement obligatoire des personnes atteintes de toxicomanie et de dépendance à l’alcool.

télécharger le document

par Françoise GUILLEMAUT

L’article propose une réflexion sur la problématique de la prostitution de fem­mes africaines dans les rues en France. S’agit-il de trafics d’êtres humains ou de phénomènes de migrations ? Quel est le rôle des rituels magiques (juju) dans ce contexte ? Comment les femmes concernées vivent-elles leur situation ? Nous examinerons les différentes modalités de mobilité géographique des femmes africaines et nous entendrons comment les femmes elles-mêmes parlent du juju, de leurs rapports aux croyances magiques ou religieuses. Les résultats présentés ici sont le fruit d’un terrain de 12 années passées au contact quotidien des fem­mes concernées. En conclusion, nous tenterons de mettre en évidence les para­doxes que révèlent ces observations par rapport aux discours majoritaires et aux normes en vigueur sur le sujet de la traite des êtres humains.

 

lire l’article